5G vérités

Aujourd’hui, tant sur l’ensemble de la planète qu’en Suisse, il y a largement plus de personnes gravement impactées dans leur santé par les irradiations de la téléphonie mobile que par les irradiations nucléaires. Le nucléaire est détectable après exposition et clairement identifiable, ce qui n’est pas le cas pour les CEM ou RNI ou Rayonnements Non Ionisants, qui deviennent une arme de guerre redoutée et redoutable, déjà utilisée comme telle auparavant.

En 2004, VALAIS – VAUD – NEUCHÂTEL – JURA – FRIBOURG et BERNE ont émis des précautions à prendre contre l’électrosmog, tout en affirmant dans leur brochure commune que 2 à 5% de la population était sensible aux champs électriques et magnétiques faibles. Depuis, on a multiplié l’électrosmog latent en Suisse, sur 15 ans, d’un facteur supérieur à 1000 fois. Est-il encore faible ? Et tout à coup, l’électrosmog n’a plus de toxicité et a disparu des statistiques fédérales de la santé. Il faut faire confiance à qui ? L’imposture est encore plus grande que pour la cigarette, l’amiante, le C8, le Roundup et d’autre cadeaux que le systèmes écononique se croit permis de vous faire … payer.

N’oubliez pas que Swissmédic, tout aussi Fédéral, met régulièrement en circulation des médicaments qui sont retirés peu après. Mauvais pour l’ensemble de la terre, mais bon pour la Suisse !